ACTIVITE OPERATIONNELLE
SOUDAN
REHABILITATION URBAINE ET REDUCTION DE LA PAUVRETE
Coût total 
2 181 223 dollars

Partenaires 
Ministère des affaires sociales et culturelles (Province de Khartoum).
Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD);  Centre des Nations Unies pour les établissements humains (Habitat).

Contexte et objectifs
Le principal objectif de ce projet est de fournir une assistance à des zones ciblées
dans la province de Khartoum, grâce à une approche de bas en haut et à un dispositif institutionnel de base, visant à l'amélioration des capacités de gestion des institutions locales pour réduire la pauvreté.  Les objectifs du projet sont les suivants: instaurer la confiance entre tous les acteurs urbains grâce à la mise en place d'un cadre d'organisation de consultations;  réaliser un programme intégré et une capacité institutionnelle accrue en matière de réduction de la pauvreté; développer le secteur informel urbain grâce à des activités générant des revenus; assurer la sécurité d'occupation aux groupes défavorisés dans des camps et des zones d'habitat spontané;   assurer un environnement sécurisé pour les investissements;  et développer des instruments de gestion du projet à partir de données de base, d'indicateurs clés et de meilleures pratiques.

Activités
Un comité consultatif du projet a été constitué.  Cinq zones municipales ciblées ont été choisies, représentant l'ancien noyau urbain et des zones et des camps informels abritant des personnes déplacées.  Des comités locaux du projet, des comités municipaux, un processus de prise de décision et des mécanismes de coordination ont été également constitués.  Le projet a dégagé les grandes lignes d'une politique intersectorielle et un cadre d'intervention stratégique pour réduire la pauvreté en 2001, et renforcé la Fondation du développement social pour qu'elle fonctionne comme mécanisme de coordination en matière de réduction de la pauvreté.  Il a également mis sur pied un plan d'action pour la lutte contre la pauvreté et assurera la publication d'un manuel de techniques et de pratiques pour réduire la pauvreté.

Résultats
Des systèmes opérationnels de gestion sont créés et fonctionnent efficacement.  Depuis le mois de juillet 1999 le projet est géré et suivi par des spécialistes nationaux.  Le projet a officialisé les comités locaux de développement en des organismes communautaire reconnus.  De plus, des comités de coordination et de planification ont été constitués en tant qu'organismes préoccupés par le problème de la pauvreté au niveau des localités.   Des mécanismes novateurs de crédit ont été mis en place et testés à travers la gestion d'un fonds de roulement d'un million de dollars dans lequel des plans de crédit islamiques sont étudiés (pour faire face à l'inflation, plus particulièrement).  Bien que soient concernées les régions les plus pauvres où vivent des personnes déplacées, le taux de recouvrement des prêts est passé de 51% en 1999 à 67% en 2000.   Ce taux de recouvrement sera encore accru par le renforcement des capacités des institutions communautaires et des bénéficiaires.  Environ 1 200 personnes , appartenant à toutes les couches pauvres, reçoivent une formation pour développer leurs qualifications.  La qualité des matériaux de construction, leur productivité et les technologies de construction progressent dans le secteur informel du bâtiment.  La question des besoins humains de base, en particulier en eau, a été traitée en priorité comme approche importante pour lutter contre la pauvreté.  Sur cette base, le projet a assisté directement 1 443 ménages dans cinq établissements humains (haras) grâce à l'installation et/ou à la réhabilitation d'équipements d'adduction d'eau et à la construction de réseaux d'approvisionnement en eau sur une base de récupération des coûts.   L'initiative d'amélioration durable des conditions de vie des personnes déplacées au camp d'As-Salam et dans les établissements humains de Dar-As-Salam a été incorporée au projet.  Au cours de 2001, l'équipe du projet devra renforcer les capacités de la Fondation du développement social et transférer les activités aux interlocuteurs.  Grâce à un financement du SPPD, le CNUEH (Habitat) préparera une stratégie de financement et des documents de projet et identifiera des sources potentielles de financement aux niveaux local, bilatéral et régional.

Adresses dans le pays:
Bureau du PNUD 
Tel.: 
Fax: 
E-mail:

Bureau du Projet

Tel.: 
Fax: 
E-mail: 
Site Internet:

| Accueil ROAAS | Accueil CNUEH | ActivitiésNos contacts | Links | Anglais |

Pour plus d'informations, utilisez l'adresse suivante: 
ROAAS, UNCHS (Habitat), P.O. Box 30030, Nairobi, Kenya
Tel: +254-2-623221, fax: +254-2-623904, E-mail: roaas@unchs.org

Regional Office for Africa and the Arab States
Activits
Logement Convenable pour Tous
Etablissements Humains Durables
Personnel et Contacts
Liens
Brochure
English

Contact Us  
Hosted by uCoz